• Clinique Ophtalmologique Barraquer Barcelone (Espagne)
  • Clinique Ophtalmologique Barraquer Barcelone (Espagne)

Uvéite : types, symptômes, causes et traitement.

L’uvéite englobe toutes les inflammations de l’uvée.

Située entre la sclérotique et la rétine, l’uvée est la couche intermédiaire du globe oculaire. Elle est composée de l’iris, du corps ciliaire et de la choroïde. L’uvée est un tissu avec beaucoup de vaisseaux sanguins et donc très sensible aux processus inflammatoires.

L’uvéite peut entraîner une perte irréversible de la vision. Elle est en contact avec des structures sensibles telles que la rétine, le cristallin et la chambre antérieure.

C’est l’une des causes les plus importantes de cécité. On estime que cette maladie inflammatoire est à l’origine d’environ 12% des cas de cécité dans le monde.

Types

– Uvéite antérieure ou iritis. C’est la forme la plus courante. Habituellement, l’inflammation ne touche que l’iris. Le pronostic est bon et les patients se rétablissent généralement sans problème.

– Uvéite intermédiaire ou pars planite. Elle touche le corps vitré et peut durer de quelques semaines à quelques années. Il existe des preuves qui l’associent à la maladie de Crohn et à la sclérose en plaques. Elle est caractérisée par l’apparition de corps flottants et une baisse de la vision.

– Uvéite postérieure. Elle est appelée choroïdite lorsque l’inflammation atteint la choroïde. Si l’inflammation touche également la rétine, elle est appelée choriorétinite.
Elle peut provoquer un décollement de la rétine, une inflammation des vaisseaux rétiniens et un œdème au niveau du nerf optique. Son développement est très lent et peut durer plusieurs années.
Elle peut apparaître chez des patients qui ont eu une infection généralisée ou qui ont une maladie auto-immune.

– Panuveitis. C’est une inflation des trois couches de l’uvée.

Symptômes

Un examen du fond d’œil peut trouver des signes d’uvéite postérieure. Néanmoins, elle ne peut être diagnostiquée correctement que lorsque des signes externes apparaissent.

Les symptômes sont différents selon la zone de l’uvée qui est atteinte.

Dans le cas de l’uvéite antérieure, la plupart des épisodes durent quelques jours, mais les rechutes sont fréquentes. Les principaux symptômes sont:

– Augmentation de la sensibilité à la lumière (photophobie)
– Œil rouge
– Baisse de l’acuité visuelle
– Douleur oculaire.

Les principaux symptômes de l’uvéite intermédiaire sont:

– Petites taches noires dans le champ visuel
– Diminution de l’acuité visuelle

Dans le cas de l’uvéite postérieure, habituellement, le patient ne souffre pas de douleur. L’inflammation peut durer des mois ou des années.
Elle peut causer des dommages permanents à la vision même lorsque le patient est sous traitement. Les principaux symptômes sont:

– Vision floue
– Zones de cécité. Cela est dû à l’atteinte sur la rétine et la destruction des photorécepteurs.
– Myodésopsies (corps flottants du vitré ou mouches volantes) causées par un décollement du vitré.

Causes

L’uvéite peut être associée à plusieurs maladies:

– Maladies infectieuses. La toxoplasmose est la cause la plus fréquente. Elle peut entraîner une choriorétinite infectieuse.
D’autres maladies infectieuses telles que la syphilis ou l’herpès peuvent être à l’origine d’une uvéite antérieure aiguë.

– Maladies osseuses ou rhumatismales d’origine inflammatoire: polyarthrite rhumatoïde, maladie de Behcet ou sarcoïdose.

– Spondylarthrite ankylosante.

– Virus VIH.

– Maladie de Kawasaki. Elle affecte les artères coronaires et apparait surtout chez les enfants de moins de cinq ans.

– Psoriasis.

En raison de sa complexité, une cause spécifique ne peut être diagnostiquée dans plus du 50% des cas.

Traitement de l’uvéite

Un traitement précoce est essentiel pour éviter la perte de vision. Cette pathologie oculaire est très fréquemment liée à d’autres maladies. La collaboration d’un médecin interniste est généralement nécessaire.

Normalement, des analyses très complètes sont prescrites. L’interniste réalisera aussi une compilation exhaustive de l’histoire clinique du patient. Ces éléments aiderons à trouver la cause de la pathologie et personnaliser le traitement à suivre.

L’objectif prioritaire est de de diminuer le processus inflammatoire. Pour cela, il existe différents traitements:

– L’uvéite antérieure est principalement traitée avec des anti-inflammatoires, des stéroïdes et des collyres mydriatiques qui aident à réduire l’inflammation et la douleur.
– L’uvéite postérieure non infectieuse est combattue par la cortisone, les corticoïdes oraux ou par des injections oculaires.
– La pars planite est souvent traitée avec des stéroïdes.

Si elle est causée par une infection généralisée, le traitement peut comprendre des antibiotiques et des anti-inflammatoires tels que les corticostéroïdes.

Dans le cas de maladies auto-immunes, l’utilisation d’immunosuppresseurs peut être nécessaire.

Les cas chroniques peuvent nécessiter un traitement à base de médicaments immunomodulateurs.

Il est nécessaire de recourir à la chirurgie pour traiter les complications associées au processus inflammatoire. Les chirurgies les plus courantes sont la cataracte, le glaucome, le décollement de la rétine et l’œdème maculaire.

Quelle est la prise en charge ?

Étant donné qu’il s’agit d’une pathologie dont la cause est systémique (non seulement ophtalmologique), il est nécessaire d‘effectuer des tests sanguins très complets. Les résultats permettrons aux spécialistes de vous donner un diagnostic. L’examen comportera aussi un examen à la lampe à fente, mesure de la pression intraoculaire et un examen du fond d’œil.

Le traitement est normalement à base de médicaments. Si vous désirez vous informer sur la prise en charge, veuillez remplir le formulaire d’information. Si possible veuillez nous envoyer un compte rendu récent. Nous transférerons ces données à l’équipe médicale de façon à vous proposer la solution plus adaptée à vos besoins.

Spécialiste en uvéite dans la Clinique Barraquer:

Docteure Mª José Capella Elizalde

Docteure Mª José Capella Elizalde

Diplôme en médecine et chirurgie (Université Autónoma de Barcelone, 2005). Spécialiste en ophtalmologie (Centre d’Ophtalmologie Barraquer, 2006-2010).
Formation en uvéite et inflammation oculaire dans les centres américains ‘Massachusetts Eye Research and Surgery Institution’ (2011) et le ‘Bascom Palmer Eye Institute’ (2011).
Membre des Département de chirurgie vitréo-rétinienne et uvéite et inflammations oculaires au centre d’Ophtalmologie Barraquer de Barcelone (Espagne).
Langues: espagnol, catalan, anglais, français
Nº licence: 40.718

Bibliographie– Publications plus récentes:

Désirez-vous recevoir plus d’informations?

Vous pouvez nous contacter aussi sur WhatsApp ou Viber au téléphone + 34 657 460 421.

Si vous désirez recevoir un devis, veuillez envoyer un compte rendu récent et rédigé à ordinateur.

    J‘ai lu et j’accepte les conditions générales d’utilisation *
    Centre Ophtalmologie Barraquer Barcelone Espagne Clinique Barraquer Barcelone Espagne

    Clinique Ophtalmologique Barraquer

    Carrer de Muntaner, 314, 08021 Barcelone (Espagne)

    Stations de métro plus proches: Muntaner/ Gràcia

    Centre Ophtalmologie Barraquer Barcelone Espagne Clinique Barraquer Barcelone Espagne