Clinique Barraquer: une référence mondiale dans le traitement du kératocône

La clinique Barraquer est un des premiers centres de référence en Europe en traitements du kératocône.

Selon des études récentes, le 95% des patients qui reçoivent un traitement chirurgical du kératocône, arrivent à arrêter la progression du kératocône et nombreux sont ceux qui améliorent l’acuité visuelle.

Depuis 1941, la clinique Barraquer est spécialisée dans  la recherche, la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies oculaires, avec des patients dans le monde entier.

Chaque année, plus de 100.000 consultations sont réalisées, donnant lieu à  9.000 interventions chirurgicales et 5.000 traitements au laser. Ces chiffres, sans aucun doute, placent Barraquer parmi les plus grandes cliniques ophtalmologiques à travers le monde.

Nous organisons votre chirurgie du kératocône à Barcelone

Dans les cas où un traitement chirurgical est nécessaire, la clinique Barraquer à Barcelone a développé des techniques modernes moins agressives qui évitent la greffe de cornée: le crosslinking et la chirurgie des anneaux intra cornéens (Keraring / SAI).

La chirurgie dure moins d’une heure et est généralement réalisée sous anesthésie locale.

Désirez-vous recevoir plus d’informations concernant votre chirurgie du kératocône dans la Clinique Barraquer?

J‘ai lu et j’accepte les conditions générales d’utilisation *

Connaissez les spécialistes en kératocône dans la Clinique Barraquer

Professeur Rafael I. Barraquer

Professeur Rafael I. Barraquer

Spécialiste en chirurgie de la cataracte, glaucome, greffe de la cornée, chirurgie réfractive et segment antérieur de l’œil

Plus d’informations

Diplôme en médecine et chirurgie (Université Autónoma de Barcelone, 1979).
Spécialiste en ophtalmologie (1982). Doctorat en 1987 avec la qualification de « Cum Laude ». Fondateur et directeur de l’Unité d’oncologie oculaire. Professeur à la Faculté de médecine de l’Université Autonome de Barcelone. Professeur et directeur de la Commission d’enseignement pour la formation des résidents MIR dans la COB. Chercheur et chef de la «Chaire de recherche en ophtalmologie Joaquín Barraquer » UAB depuis sa fondation.
Directeur médical adjoint du Centre d’Ophtalmologie Barraquer à Barcelone (Espagne).
Langues: espagnol, catalan, anglais
Nº licence: 13.964

Docteur Juan P. Alvarez de Toledo Elizalde

Docteur Juan P. Alvarez de Toledo Elizalde

Spécialiste en chirurgie du segment antérieur et chirurgie réfractive

Plus d’informations

Diplôme en médecine et chirurgie (Université Autónoma de Barcelone, 1987). Spécialiste en ophtalmologie (1992). Département de chirurgie du segment antérieur et chirurgie réfractive au Centre d’Ophtalmologie Barraquer à Barcelone (Espagne). Responsable de la banque des yeux pour le traitement de la cécité. Il a reçu plusieurs prix d’excellence au niveau national et international, parmi lesquels le prix pour la meilleure présentation lors du séminaire American Society of Refractive Surgery et Cataract (ASCRS) à San Francisco (États-Unis) en 2003.
Langues: espagnol, catalan, français, anglais
Nº licence: 24.565

Docteure Paola Sauvageot

Docteure Paola Sauvageot

Spécialiste en segment antérieur de l’œil, cornée, cataracte et chirurgie réfractive cornéenne

Plus d’informations

Docteur en médecine et chirurgie à l’Université Autonome de Barcelone (2015)
Diplôme en médecine et chirurgie (Université de Salamanque, 2006). Spécialiste en ophtalmologie (2011). Masters en rétinopathies vasculaires, inflammations et tumeurs intraoculaires, pathologies de la cornée de la surface oculaire, pathologies et chirurgie de la macula et rétine, traitement de la cataracte et du glaucome.
Formation dans le domaine du segment antérieur au Bascom Palmer Eye Institute (Miami, États-Unis) et au Massachussets Eye and Ear Institute (Boston, 2014).
Docteur en médecine et chirurgie à l’Université Autonome de Barcelone (2015) avec la thèse  intitulée « effets de la chirurgie réfractive cornéenne sur l’osmolarité des larmes et d’autres paramètres d’écoulement lacrymal », obtenant la qualification Cum Laude.
Langues: espagnol, catalan, anglais, français
Nº licence: 42.094

Docteur José Lamarca Mateu

Docteur José Lamarca Mateu

Spécialiste en chirurgie réfractive, œil sec et kératocone

Plus d’informations

Diplôme en médecine et chirurgie (Université de Lleida, 2002). Masters en rétinopathies vasculaires, inflammations et tumeurs intraoculaires, pathologies de la cornée de la surface oculaire, pathologies et chirurgie de la macula et rétine, traitement de la cataracte et du glaucome (Université Autónoma de Barcelone, 2003-2007). Coordinateur général de l’Institut Barraquer à Barcelone (Espagne). Professeur à l’Université Internationale de Catalogne.
Langues: espagnol, catalan, anglais
Nº licence: 37491

Découvrez les installations du Centre d’Ophtalmologie Barraquer

Centre spécialisé exclusivement en ophtalmologie.

Équipe composée de 33 ophtalmologues.

100.000 consultations, 8.000 interventions chirurgicales et 5.000 traitements au laser.

Première banque des yeux d’Europe avec plus de 170.000 affiliés.

44 lits et 19 box

5 blocs opératoires équipés des dernières technologies

7 blocs opératoires pour la chirurgie laser

Qu’est-ce que le kératocône ?

Le kératocône provoque une déformation de la partie centrale de la cornée, qui s’amincit et perd sa forme sphérique pour prendre une forme de cône irrégulier. Cela provoque myopie et astigmatisme ainsi qu’une vision floue. Le patient peut avoir des difficultés pour réaliser des activités quotidiennes telles que la conduite, la lecture ou regarder la télévision.

Le kératocône peut se développer dans un œil ou dans les deux à la fois, mais il est presque toujours bilatéral (affectant les deux yeux).

Le traitement du kératocône dépend du stade dans lequel il se trouve. Actuellement, il n’y a pas de solution définitive pour ce trouble de la vision. Les traitements actuels parviennent plutôt à arrêter ou ralentir son évolution.

La détection précoce du kératocône est essentielle pour prévenir les cas avancés qui pourraient nécessiter une greffe de cornée. D’ailleurs, le  kératocône est la principale cause de greffe de cornée chez les jeunes patients.

Quelles techniques sont actuellement utilisées pour le traitement du kératocône?

Dans les cas moins compliqués, il est possible d’obtenir une bonne vision avec des lunettes ou des lentilles de contact rigides. Ces lentilles aplatissent la cornée et permettent qu’elle retourne, dans une certaine mesure, à la position correcte.

Dans les cas où un traitement chirurgical est nécessaire car l’utilisation de lunettes ou lentilles est insuffisante, la clinique Barraquer à Barcelone (Espagne) a développé des techniques modernes moins agressives qui évitent la kératoplastie pénétrante (greffe de cornée).

Crosslinking (CXL) ou réticulation du collagène cornéen. Ce traitement est généralement indiqué dans les premiers stades de la maladie du kératocône. Il est aussi utilisé comme complément de la technique  de segments ou anneaux intra cornéens (Keraring / SAI).

Le crosslinking présente d’excellents résultats. Il empêche la progression du kératocône et améliore la forme de la cornée. Le crosslinking est une technique largement développée dans la clinique Barraquer de Barcelone (Espagne). Elle est simple, sûre et efficace. La technique consiste à administrer quelques gouttes de vitamine sur la surface de la cornée et l’exposer ultérieurement à un rayonnement UV de faible puissance pour provoquer une réaction chimique qui augmente la rigidité de la cornée affaiblie par le kératocône.

La procédure dure environ 1 heure. Elle n’est pas douloureuse. Elle est réalisée sous anesthésie topique. Il s’agit d’une chirurgie ambulatoire. Le patient n’est pas hospitalisé et peut rentrer chez lui après quelques heures d’observation. Le post-opératoire peut être un peu gênant pendant les 3 premiers jours. L’utilisation de lentilles de contact permet de réduire cet inconfort.

Un autre traitement moderne du kératocône est l’implantation de segments (ou anneaux) intra cornéens (Keraring / SAI). Il s’agit de petits segments semi-circulaires transparents et en plastique rigide, qui sont insérés dans l’épaisseur de la cornée.

Ils permettent de contrer la déformation de la cornée, de réduire l’astigmatisme irrégulier, et améliorer l’acuité visuelle du patient. La chirurgie des segments (ou anneaux) intra cornéens (Keraring / SAI) dure environ 15 minutes. Elle est réalisée sous anesthésie topique. Comme dans le cas du crosslinking, il s’agit d’une chirurgie ambulatoire. Le patient n’est pas hospitalisé et peut rentrer chez lui après quelques heures d’observation.

Les résultats de cette chirurgie ne sont pas immédiats. Parfois il faut attendre quelques mois pour que le patient puisse récupérer la forme normale de sa cornée et améliorer son acuité visuelle. Il s’agit d’une opération réversible qui peut être combinée à la technique du Crosslinking (CXL) ou réticulation du collagène cornéen.

Dans les cas plus graves, lorsque la vision a été réduite de manière significative, la seule solution est une greffe de la cornée ou kératoplastie.

La greffe de la cornée est réalisée lorsque la déficience visuelle est irréversible et le kératocône ne peut pas être corrigé avec d’autres procédures moins agressives.

Actuellement, la greffe peut être réalisée en remplaçant seulement les couches malades de la cornée. Pendant cette procédure, le chirurgien enlève une petite zone ronde du tissu cornéen du patient. Une zone circulaire de la même taille est découpée dans le centre de la cornée du donneur, et positionnée et suturée au patient. Au niveau international, la clinique Barraquer à Barcelone (Espagne) apparaît comme le premier centre de référence pour les greffes de cornée, réalisant 300 greffes par an. Il abrite la première banque des yeux d’Europe.

Quels sont les avantages de la technique des segments ou anneaux intra cornéens (Keraring / SAI)?

Les patients qui subissent une implantation des segments (ou anneaux) intra cornéens arrivent à améliorer son acuité visuelle. La zone centrale de la cornée reste intacte et transparente.

La technique des segments (ou anneaux) intra cornéens (Keraring / SAI) prévient et ralentie la progression du kératocône, et évite la réalisation d’une greffe de la cornée. Elle améliore aussi la tolérance aux lentilles de contact.

Suite à une procédure Keraring ou SAI, la récupération visuelle du patient est rapide. Il s’agit d’une procédure peu invasive qui permet aux patients de reprendre leurs activités quotidiennes dans les 48 à 72 heures postérieures à l’intervention. Néanmoins, ce n’est que 12 semaines après l’intervention que la cornée se stabilise définitivement.

Un autre avantage de la technique des segments ou anneaux intra cornéens (Keraring / SAI) est que cette technique est réversible. Si les anneaux sont enlevés, la cornée reste telle qu’elle était initialement.

Quels sont les avantages de la technique du Crosslinking ?

Dans les premiers stades de la maladie, la technique du crosslinking est une bonne option pour freiner le développement de kératocône et prévenir son évolution dans le futur. L’acuité visuelle du patient peut s’améliorer, car il produit une légère réduction de dioptries.
Nos spécialistes à Barraquer recommandent aussi le crosslinking aux patients atteints de kératocône qui ne tolèrent pas les lentilles de contact. Cette technique aplatit la cornée et facilite l’utilisation des lentilles de contact.

Quel est le taux de succès d’un traitement du kératocône ?

Selon des études récentes, le 95% des patients qui reçoivent un traitement chirurgical du kératocône, arrivent à arrêter la progression du kératocône et nombreux sont ceux qui améliorent l’acuité visuelle.

keratocone-barraquer

QUESTIONS FRÉQUENTES:

Combien coûte un traitement chirurgical du kératocône?

L’équipe de Medical Solutions Barcelona analysera attentivement votre demande. S’il vous plait remplissez ce formulaire et dans un délai de 24 à 48h vous recevrez un devis gratuit et sans aucun engagement.

Si vous disposez d’examens ou rapports médicaux réalisés dans d’autres centres, veuillez-vous les envoyer s’il vous plait par mail de façon à pouvoir vous donner une solution convenable et adaptée à vos besoins. Ces informations seront toujours gardées dans la plus grande confidentialité.

 Je suis un patient étranger. Est-ce que j’aurai des difficultés au niveau de la langue?

Medical Solutions Barcelona dispose de personnel qualifié qui vous conseillera dans votre langue et qui vous accompagnera durant tout le processus hospitalier. Dans le cas où le centre médical ne dispose pas de personnel qui parle votre langue, Medical Solutions Barcelona mettra  gratuitement à votre disposition un traducteur qui vous accompagnera durant toutes vos visites.

 Combien de temps doit rester le patient hospitalisé dans la clinique Barraquer après un traitement chirurgical du kératocône?

Les deux interventions chirurgicales (crosslinking CXL ou segments intracornéens  Keraring / SAI)  sont des procédures ambulatoires. Généralement, les patients restent quelques heures dans la clinique Barraquer et peuvent rentrer à la maison le même jour. Elles sont réalisées sous anesthésie topique. Dans le cas d’une greffe de cornée, normalement le patient doit rester dans la clinique Barraquer de deux à trois jours, tout en fonction de son évolution.

Combien de temps devrais-je rester à Barcelone après la chirurgie?

Le patient international devrait prévoir un séjour de 10 jours à Barcelone (Espagne) pour les examens post-opératoires. Ces visites et les examens sont effectués à la clinique Barraquer et sont inclus dans le devis. En cas de greffe de la cornée, le patient doit prévoir un séjour de 15 à 30 jours.

Désirez-vous recevoir plus d’informations concernant la chirurgie du kératocône dans la Clinique Barraquer?

J‘ai lu et j’accepte les conditions générales d’utilisation *

Derniers prix d’excellence reçus par le Centre d’Ophtalmologie Barraquer

reconnaissance médicale01/02/2017 La Fondation Barraquer reçoit le prix de reconnaissance ‘CODESPA Award’.
19/12/2016 Le Docteur Jeroni Nadal du Centre d’Ophtalmologie Barraquer à Barcelone (Espagne) reçoit le Prix d’excellence ‘Mateu Orfila’ de l’Académie Royale de Médecine des Îles Baléares comme reconnaissance à sa trajectoire professionnelle.
15/12/2016 Le Centre d’Ophtalmologie Barraquer est reconnu comme le centre de santé espagnol en ophtalmologie avec plus haute réputation (Corporate Business Reputation Monitor Merco).
15/12/2015 Le Centre d’Ophtalmologie Barraquer à Barcelone (Espagne) réalise avec succès la première greffe de  vision artificielle (œil bionique) à un patient sourd et aveugle.
15/10/2015  Le Parlement Européen reconnaît le travail de la Fondation Barraquer avec le Prix d’excellence ‘Citoyen Européen 2015’.

Témoignages

Barraquer est un centre reconnu mondialement, le “Barça” de l’ophtalmologie.

Gerard LópezJoueur FC Barcelone

La clinique Barraquer est un petit pays visité par des personnes du monde entier, gouverné par un roi charismatique, avec une population de 300 travailleurs et un flux de 600 patients par jour.

Albert OmJournaliste

4 raisons de faire confiance au Centre d’Ophtalmologie Barraquer

Qualité

Chaque année plus de 100 000 consultations et 15.000 interventions chirurgicales sont réalisées à Barraquer.
L’Espagne est le troisième système de santé le plus important selon le magazine Newsweek.

Grand expérience pour les traitements de l'appareil digestif

Expérience

Clinique fondée en 1941. Les 33 ophtalmologues du Centre d’Ophtalmologie Barraquer sont hautement qualifiés et spécialisés.
Nous disposons de personnel qualifié qui vous conseille dans votre langue et vous accompagne gratuitement durant tout le processus hospitalier.

ImprimirSatisfaction

Parmi les patients de Barraquer figurent la famille royale espagnole, des dirigeants étrangers et des personnalités importantes du monde de l’art et de l’économie.
En comparaison avec d’autres pays de l’UE, le patient peut économiser jusqu’à 70% pour certains traitements. Vols directs à Barcelone chaque jour.

comodidadConfort assuré

Des facteurs qui contribuent au confort du patient sont le climat doux de Barcelone durant toute l’année, l’excellente diète méditerranéenne et l’emplacement des installations, en plein centre de la ville.
Barcelone est le lieu idéal pour combiner son traitement médical avec ses vacances. La ville possède une grande offre culturelle, gastronomique et sportive.