Implants cochléaires. Institut García-Ibáñez (Barcelone, Espagne) : 40 ans d’expérience

Depuis plusieurs décennies, l’Institut García-Ibáñez (Barcelone, Espagne) est le centre d’otologie de référence dans les opérations d’implants cochléaires.

En 1985, le Docteur Emilio García-Ibáñez a effectué la première opération d’implant cochléaire House 3M en Espagne.

Le Docteur Emilio García-Ibáñez est considéré comme une sommité dans la spécialité médicale de l’otorhinolaryngologie. Il a reçu le certificat d’honneur de la North American ENT Academy et des prix d’excellences de l’American Neurotology Society et la Politzer Society.

En 2006, le Docteur Luis García-Ibáñez a implanté le premier appareil complètement caché à l’intérieur de l’oreille d’un patient de 45 ans qui, à cause d’un cholestéatome, avait perdu de l’audition.

QUESTIONS FRÉQUENTES SUR LES IMPLANTS COCHLÉAIRES:

L‘implant cochléaire est destiné à restaurer l’audition chez des personnes souffrant d’une surdité sévère à profonde.

L’implant a été conçu pour les personnes chez qui l’aide auditive conventionnelle n’est pas utile et qui n’ont aucune autre possibilité de récupération auditive. Beaucoup de surdités dites de «nerf sec» sont des lésions cochléaires qui peuvent être récupérées avec un implant cochléaire.

L’implant cochléaire est une aide auditive pour certains types de surdité. L’équipe médicale évaluera chaque cas individuellement et après une série de tests informera le patient s’il est candidat pour porter un implant cochléaire. Nous vous indiquerons aussi le prix de l’implant cochléaire et les frais liés à l’opération.

Un implant cochléaire est un appareil composé de parties internes et externes.

La partie interne de l’implant est insérée sous la peau derrière l’oreille lors d’une chirurgie qui nécessite une anesthésie générale. L’ensemble du système, y compris la batterie d’alimentation, est placé à l’intérieur de l’os et la recharge pour alimenter l’appareil se fait par induction magnétique. Une seule heure suffit pour charger la batterie pendant la nuit. Avec la batterie chargée, l’implant cochléaire pourra fonctionner pendant toute la journée.

L’implant cochléaire est un appareil électronique capable de capter le signal sonore et de le transformer en signal électrique. L’implant remplace les cellules de la cochlée en stimulant le nerf auditif et en envoyant des signaux au cerveau.

Il se compose d’une partie externe qui contient le microphone, la bobine et le processeur de son. L’antenne est munie d’un aimant qui permet de relier la partie interne avec la partie externe.

L’opération d’implant cochléaire dure environ trois heures. Elle est généralement réalisée sous anesthésie générale. La tête n’est pas rasée, seulement l’endroit où le chirurgien doit travailler. L’intervention n’entraîne pas de risques plus importants que toute autre opération de microchirurgie otologique. Normalement, le patient reste hospitalisé pendant 2 ou 3 jours.

La rééducation est recommandée pour les enfants et les adultes avant et après l’opération d’implant cochléaire.

En ce qui concerne les enfants, il est très important qu’ils subissent une formation auditive avant l’implantation. De cette façon, l’enfant acquiert une expérience d’écoute. Il est recommandé de suivre cette formation pendant une période d’environ six mois.

Un mois après l’opération d’implant cochléaire, le patient commencera à entendre. Dès que la zone est complètement cicatrisée, les parties externes de l’appareil sont connectées. L’adaptation de la partie externe et la programmation sont effectuées à l’aide d’un ordinateur de l’implant, qui est personnalisé en fonction des besoins auditifs de chaque patient.

Le temps de rééducation après l’intervention d’implant cochléaire dure généralement entre 6 mois et un an.

Une fois l’implant programmé, les exercices de rééducation se poursuivront. La figure des parents ou tuteurs de l’enfant est très importante, car ce sont eux qui aideront l’enfant à acquérir des expériences d’écoute et de langage en dehors du milieu scolaire. L’orthophoniste guidera la formation.

Dans le cas des adultes, la famille joue également un rôle important dans le processus de rééducation. Dans le cas des adultes, la rééducation est plus rapide, car en général ils ont déjà une expérience auditive avant la perte auditive. Le patient adulte doit garder à l’esprit que bien qu’il récupère son audition, il n’entendra pas comme avant.

La lecture des lèvres est également un aspect important dans la rééducation du patient implanté. Il y aura des occasions, en particulier dans des environnements bruyants, où ils devront recourir à la lecture labiale comme support pour communiquer.

C’est l’une des questions les plus fréquemment posées par les patients. Dans le cas des enfants, il est recommandé que la rééducation dure tout le cycle scolaire obligatoire. Au début de l’implantation, cinq séances hebdomadaires sont effectuées. Les séances diminueront à mesure que l’enfant acquiert plus de vocabulaire et d’expériences d’écoute. Ce seront les orthophonistes, les enseignants et les parents qui décideront de réduire les séances en fonction des besoins de chaque enfant.

Dans le cas des adultes, les orthophonistes évalueront chaque cas et décideront du nombre de séances nécessaires. En règle générale, au début les séances de réadaptation sont suivies deux à trois fois par semaine. Selon son évolution, le nombre de séances est réduit jusqu’à ce que le spécialiste considère qu’elles ne sont plus nécessaires.

Depuis que le premier implant cochléaire a été réalisé il y a environ 50 ans, la technique a été affinée, permettant aux patients atteints de surdité profonde ou totale d’avoir une activité professionnelle et une vie privée quasiment normales. Grâce à ce type d’implants cochléaires, le patient retrouve son audition au point de pouvoir suivre une conversation avec fluidité. Certains patients arrivent même à communiquer avec le téléphone.

Les implants sont classés en fonction du nombre d’électrodes (mono ou multicanaux) et en fonction de l’emplacement des électrodes (extracochléaires ou intracochléaires).

Aujourd’hui, nous avons des implants cochléaires sophistiqués qui procurent au patient une sensation sonore plus réelle.

Les parties externes de l’implant subissent des transformations pour améliorer le produit et sa qualité. Elles sont liées au logiciel informatique avec lequel elles sont programmées, ainsi qu’à la taille de plus en plus miniaturisée.

Quant aux pièces internes, il peut être nécessaire de les changer mais dans des cas spécifiques tels que des ruptures dues à un traumatisme ou des appareils défectueux.

Nous devons garder à l’esprit que l’implant est une aide auditive électronique qui subit d’importantes modifications au fil du temps (nouveaux modèles, plus précis et avancés). Pour cette raison, une réimplantation peut être effectuée dans le temps, par exemple dans le cas où les parties externes de l’implant (qui ont subies des mises à jour) ne sont plus compatibles avec les parties internes.

L’entretien d’un implant est simple. Un grand soin doit être pris avec les pièces externes pour éviter les dommages ou les chocs. Le patient doit prendre grand soin du câble qui relie le processeur au microphone, car en le frottant, il peut se casser. Il est également pratique de nettoyer les pôles de connexion des  batteries pour un fonctionnement correct.

En principe, l’implant cochléaire ne doit pas être endommagé s’il n’y a pas de cause externe (chocs ou mauvaise manipulation). Normalement la partie la plus endommagée est le câble de connexion processeur-microphone.

Le risque existe uniquement pendant les premiers mois après l’opération d’implant cochléaire lorsque la cicatrice est encore récente. Pendant ces premiers mois, vous devez éviter de plonger dans l’eau.

La pratique du sport n’est pas limitée par le fait de porter un implant cochléaire. Cependant, pour éviter les problèmes, il est conseillé de retirer les parties externes de l’implant cochléaire lors de la pratique de certains types de sport. Il est conseillé de ne pratiquer aucun sport de contact, car en cas de coup porté à la partie interne, l’implant pourrait être endommagé.

Au fur et à mesure que nous avançons dans la rééducation, dans la stimulation et la programmation de l’implant cochléaire, nous remarquerons que la discrimination des voix est plus nette à l’égard de chaque personne. Le patient pourra différencier les timbres et les intonations des différentes voix, et être capable de différencier chaque personne.

Malheureusement, l’implant cochléaire n’élimine pas les acouphènes mais, en recevant plus d’informations auditives, le patient les masque au point qu’ils peuvent devenir imperceptibles.

Nous disposons de personnel qualifié qui vous conseillera dans votre langue et qui vous accompagnera durant tout le processus hospitalier. En plus, le Docteur García-Ibáñez parle français couramment.

COMBIEN COÛTE UN IMPLANT COCHLÉAIRE?

Le prix d’un implant cochléaire dépend de plusieurs facteurs. Notre équipe analysera attentivement votre demande. Si vous désirez recevoir un devis gratuit et sans aucun engagement, s’il vous plait remplissez ce formulaire et veuillez joindre les examens et rapports médicaux réalisés dans d’autres centres. Ces informations sont nécessaires pour vous donner une solution convenable et adaptée à vos besoins. Ces informations seront toujours gardées dans la plus grande confidentialité.

DÉSIREZ-VOUS RECEVOIR PLUS D’INFORMATIONS SUR LES IMPLANTS COCHLÉAIRES?

Vous pouvez nous contacter aussi sur WhatsApp ou Viber au téléphone + 34 657 460 421.

Si vous désirez recevoir un devis, veuillez envoyer un compte rendu récent et rédigé à ordinateur.

J‘ai lu et j’accepte les conditions générales d’utilisation *

Institut D’ORL García-Ibáñez

C/ Doctor Roux, 91 Barcelona 08017 (Barcelone, Espagne)
Stations de métro plus proches: Sarrià / Les Tres Torres

Institut García-Ibáñez - Barcelone, Espagne - Clinique otorhinolaryngologie ORL - Maladies de l'oreille, nez larynx et gorge (cou)
Institut García-Ibáñez - Barcelone, Espagne - Clinique otorhinolaryngologie ORL - Maladies de l'oreille, nez, larynx et gorge (cou)
Institut García-Ibáñez Barcelone, Espagne Clinique otorhinolaryngologie ORL Maladies de l'oreille, nez, larynx et gorge (cou)