• Reconstruction mammaire en Espagne

Reconstruction mammaire en Espagne. Chirurgie réparatrice après une mastectomie.

La chirurgie de reconstruction mammaire est une chirurgie esthétique très fortement développée en Espagne.

La reconstruction mammaire a pour but de restaurer la symétrie des seins. La chirurgie ne rétablie pas seulement un organe perdu, mais elle aide aussi à retrouver l’équilibre psychologique et la féminité.

Des études récentes indiquent que la reconstruction mammaire est sûre, et qu’elle ne retarde ni le traitement ni la détection de la récidive tumorale.

Une chirurgie de reconstruction du sein exige la compétence d’un chirurgien très expérimenté, à l’avant-garde des techniques les plus avancées.

Reconstruction mammaire en Espagne. Pourquoi choisir le docteur Benito pour votre chirurgie réparatrice?

Le docteur Jesús Benito a développé en Espagne plusieurs techniques chirurgicales de reconstruction mammaire avec des excellents résultats.

Après plus de 20 années d’expérience, Antiaging Group Barcelone est une clinique leader en Espagne en chirurgie de reconstruction du sein. L’équipe de chirurgiens plastiques du Docteur Jesús Benito compte avec les professionnels et les installations nécessaires afin de réaliser la chirurgie de reconstruction mammaire avec toutes les garanties et en toute sécurité.

Le Docteur Jesús Benito est considéré en Espagne comme une sommité dans le domaine de la chirurgie plastique, reconstructive et esthétique.

Questions fréquentes sur la chirurgie de reconstruction mammaire après une mastectomie:

Le processus de reconstruction mammaire peut être initié au cours de la chirurgie de mastectomie ou à tout autre moment après celle-ci. La reconstruction mammaire peut être réalisée en utilisant:

  • une prothèse de gel de silicone (reconstruction avec implant), précédée habituellement du placement d’un extenseur de tissu
  • les tissus de la patiente (reconstruction avec tissus autologues)
  • les tissus autologues combinés à des implants.

Traditionnellement la reconstruction mammaire était réalisée des mois après la mastectomie, voire des années. Toutefois, l’évidence des bienfaits et la sécurité de la procédure du point de vue oncologique font que, actuellement, la reconstruction mammaire immédiate soit l’option la plus courante dans la plupart des cliniques.

Les avantages de la reconstruction immédiate du sein par rapport à la reconstruction différée sont : réduction des frais, de meilleurs résultats esthétiques et moins d’affectations psychologiques. La reconstruction mammaire immédiate ne convient pas à toutes les patientes; mais celle-ci est une excellente option pour les femmes au stade précoce de la maladie (Stades 1 et 2).

Il faut reconnaître que certaines femmes sont tellement accablées par le diagnostique du cancer du sein et par toute l’information à assimiler, qu’elles ne sont pas en mesure de prendre une décision sur le processus reconstructif. Dans ces cas-là, fort probablement la meilleure alternative est de réaliser une reconstruction différée, consacrant toute l’attention au processus d’éradication de la tumeur.

Une fois que la difformité causée par la mastectomie a été corrigée, le défi est de réussir la symétrie des deux seins. Les options disponibles sont : la réduction mammaire, la mastopexie, une augmentation du sein ou une combinaison des techniques précédentes. Ces options doivent être discutées avec la patiente avant de commencer le processus reconstructif. Ces options peuvent être réalisées en même temps que l’acte chirurgical ou de façon reportée. Les chirurgiens plastiques préconisent le traitement du sein controlatéral (le sein sain) lors de la première intervention chirurgicale afin que la patiente voit la symétrie le plus tôt possible.

Le dernier pas pour la reconstruction mammaire est la reconstruction du complexe aréole-mamelon. La reconstruction de l’aréole et du mamelon est réalisée habituellement entre 6 et 8 semaines après la reconstruction mammaire. L’option la plus usitée pour reconstruire l’aréole est le tatouage. Le mamelon peut être reconstruit par lambeaux locaux.

Chez les patientes avec de trop gros seins et une tumeur localisée, il est possible de réaliser une réduction mammaire. La tumeur peut être extirpée avec une grande marge de sécurité, et on peut obtenir un résultat esthétique semblable à celui de la réduction des seins conventionnelle.

La chirurgie doit toujours être suivie par de la radiothérapie. Grâce à la réduction de l’autre sein, en plus d’obtenir deux seins symétriques et harmonieux, le risque de cancer diminue. La récupération est semblable à celle d’une réduction des seins conventionnelle.

C’est une question habituelle des patientes. Il est logique d’avoir un sentiment d’incertitude lorsque quelqu’un décide de se faire opérer d’une reconstruction mammaire. Et c’est justement là qu’interviennent les simulations par ordinateur qui permettent de voir le résultat avant-après. Les récentes avancées en software de photographie permettent à la patiente de se représenter le résultat final souhaité après la chirurgie de reconstruction mammaire.

Le but principal de l’utilisation de la simulation par ordinateur est que la patiente et le chirurgien arrivent à un accord sur le résultat attendu après la chirurgie. Mais en aucune façon la simulation par ordinateur doit être considérée comme le résultat final assuré.

Sans aucun doute les chirurgiens et les patientes sont les premiers intéressés au fait que le résultat soit celui souhaité. Mais on ne doit pas oublier que la chirurgie plastique implique travailler avec des tissus vivants. Changer un aspect concret sur l’ordinateur est une affaire de secondes, mais l’ordinateur ne tient compte ni de la qualité des tissus, ni de l’épaisseur de la peau et de la dégradation de celle-ci, ni de la cicatrisation des tissus durant ce processus et des possibles complications.

À cet égard, il convient de souligner que la plupart des sociétés scientifiques ne recommandent pas la publication d’images avant/après sur les sites web, car il y a des doutes de manipulation. C’est précisément par l’adhésion à ces principes éthiques et pour éviter les spéculations, que nous ne montrons pas de photos sur notre site web.

Quel est le prix d’une chirurgie de reconstruction mammaire?

Celle-ci est l’une des premières questions que nos patientes posent. Tout dépend des caractéristiques physiques de la patiente et de la technique utilisée lors de la chirurgie. Sans connaître la patiente, nous n’offrons pas de prix approximatif, puisque chaque patiente est un cas différent. Néanmoins nous savons que le facteur économique est important à l’heure de prendre la décision. Pour cela, nous offrons la possibilité de convenir d’un rendez-vous dans nos installations pour une première visite gratuite et sans engagement. La patiente pourra partager avec le chirurgien tous ses doutes et préoccupations. En fonction des caractéristiques de la patiente, nous proposons la meilleure solution pour son cas.

Plusieurs études récentes ont démontré les bienfaits des greffes de graisse pour les chirurgies de reconstruction mammaire. Celui-ci est un processus simple et sûr qui permet d’améliorer le résultat final, quelle que soit la technique de reconstruction mammaire utilisée.

La graisse s’obtient par liposuccion d’autres zones du corps de la patiente, normalement de l’abdomen, des cuisses, des trochanters (culotte de cheval) et du double menton, ce qui permet aussi de diminuer le niveau de graisse dans ces zones.

La greffe de graisse de la patiente est une technique qui évite tout rejet ou incompatibilité. Comme il s’agit de la graisse de la patiente, le résultat est moins nocif pour l’organisme. Autre grand avantage est que les cellules graisseuses greffées font partie du sein et celui-ci finit par présenter un aspect totalement naturel. Antiaging Group Barcelone est un centre pionnier en Espagne dans l’utilisation de la technique du Dr. Coleman, qui garantit une plus grande survivance de la graisse greffée et minimise les risques de kystes.

Quelles sont les différentes techniques utilisées pour une reconstruction mammaire?

La technique de reconstruction mammaire par extenseur et prothèse implique deux interventions chirurgicales minimum.

Lors de la première intervention, on procédéra au placement d’un implant provisoire capable de se dilater lorsqu’on le remplit de liquide. Au moyen d’une infiltration périodique de liquide (toutes les 1 ou 2 semaines) on obtient le volume d’expansion de la peau souhaité. Cette première phase chirurgicale dure deux heures environ. Elle exige habituellement deux jours d’hospitalisation.

Une fois la taille idéale atteinte, il faut attendre deux à six mois pour procéder à une deuxième intervention, où une prothèse mammaire standard (de gel de silicone) sera placée afin de recréer la forme originale du sein.

Cette deuxième opération d’implant de la prothèse dure une heure et demie, et nécessite un jour d’hospitalisation dans la clinique et une semaine de repos.

Quelques mois après, la patiente peut décider de se soumettre à une trosième intervention sous anesthésie locale et de moindre envergure pour la reconstruction de l’aréole et du mamelon.

La reconstruction mammaire par extenseur et prothèse est indiquée chez les patientes avec des petits seins qui ne souhaitent pas la reconstruction avec des tissus autologues, soit par ce qu’elles ne veulent pas avoir de cicatrices sur la zone donante, soit par ce qu’elles préfèrent un traitement plus simple avec une période de récupération postopératoire plus rapide.

Les avantages d’une reconstruction mammaire par extenseur et prothèse sont multiples. La peau étendue est sensible et possède les mêmes caractéristiques (couleur et texture). Le temps chirurgical et de récupération post-opératoire est plus court. C’est une technique relativement simple.

Mais elle présente aussi des inconvénients : le temps total de la reconstruction est plus long (placement de l’extenseur, expansion progressive de celui-ci et changement de celui-ci par la prothèse définitive). Cette technique exige une segonde opération afin de changer l’extenseur par la prothèse. Finalement, le résultat n’est pas si naturel : le viellissement du sein reconstruit est habituellement différent de celui de l’autre sein.

Dans 20% des cas, les complications qui se présentent sont des infections, des malpositions et des ruptures. Dans le cas de la radiothérapie préalable, le pourcentage de complications peut augmenter jusqu’à 60% et, dans nombre de cas, cela implique l’extraction de l’implant. Des séromes ou des hématomes peuvent aussi se présenter. La complication principale à long terme est la contracture capsulaire, présente dans 3% des patientes. La contracture capsulare est un excès de tissu cicatriciel autour de l’implant qui cause une déformation visible.

Dans le domaine de la reconstruction mammaire, le lambeau de grand dorsal (Latissimus Dorsi) est un lambeau très utile étant doné sa proximité de la zone à reconstruire.

Cette technique est indiquée dans les cas d’échec d’une reconstruction mammaire avec implants ou avec un autre lambeau, chez les patientes obèses ou extrêmement maigres pour lesquelles le lambeau DIEP est contre-indiqué, et pour les patientes avec lambeaux cutanés très minces après la mastectomie pour couvrir un implant. L’inconvénient principale d’une reconstruction mammaire par lambeau du muscle grand dorsal est qu’il laisse une cicatrice importante dans le dos.

Les complications les plus importantes dans une reconstruction mammaire par lambeau du muscle grand dorsal sont relatives à l’implant : risque de rupture, déplacement, contracture et infection. Dans la zone donante peuvent se présenter des hématomes, des séromes ou des cicatrices peu esthétiques. Le risque de nécrose partielle ou totale du lambeau n’est pas négligeable.

  1. TRAM pédiculé
  2. TRAM micro vascularisé
  3. Lambeau DIEP

 La technique par lambeau DIEP est ce qu’il y a de plus nouveau et récent dans le domaine de la reconstruction mammaire. Cette technique est la plus utilisée dans les centres hospitaliers les plus prestigieux au monde. Cette technique consiste en un prélèvement de peau et de graisse de l’abdomen de la patiente pour la reconstruction mammaire. Cela permet de remodeler un nouveau sein très semblable au sein naturel.

Étant donné qu’on n’utilise aucun matériel étranger au corps (implants mammaires) le lambeau DIEP n’interfère en aucune manière avec le traitement et le contrôle postérieur du cancer du sein.

Après l’intervention, quand la patiente maigrira, le nouveau sein maigrira aussi. Si la patiente prend du poids, le sein augmentera aussi de volume. Quand la patiente prendra de l’âge et que les seins tomberont, les deux seins le feront de façon symétrique.

Sans aucun doute, le lambeau DIEP est une des meilleures techniques actuellement disponibles pour la reconstruction du sein. Il permet une reconstruction naturelle, avec les propres tissus de la patiente. D’un autre côté, l’aspect résultant de la zone donante après l’operation est semblable à celui d’une abdominoplastie.

Le plus grand inconvénient est qu’il s’agit d’une opération qui dure 5 heures environ et exigeant une équipe qualifiée en microchirurgie. La reconstruction par lambeau DIEP se réalise sous anesthésie générale combinée à une anesthésie péridurale. Malgré que ce soit une chirurgie de longue durée, les niveaux de douleur sont très modérés, car c’est une intervention peu agressive, nécessitant une anesthésie légère. Après l’opération la patiente doit rester 4-5 jours dans la clinique.

Bibliographie Docteur Jesús Benito – Publications sur la reconstruction mammaire:

  • Serra Renom J.M., BENITO RUIZ J. Reconstrucción mamaria postmastectomía. Medicina Interna, 1994, 12: 303 – 319.
  • Serra Renom, J.M., BENITO RUIZ, J., Monner Diéguez, J. Reconstrucción mamaria con colgajo R.A.M. Reconstrucción mamaria con expansión tisular y colgajo TRAM dermograso con técnicas microquirúrgicas. Iberoam., 1994, 3: 40-42.
  • Serra Renom, J.M., Monner Diéguez, J. BENITO RUIZ, J. Reconstrucción mamaria mediante colgajo de músculo latissimus dorsi. Cir. Iberoam, 1994, 3: 43-46.
  • Serra Renom, J.M., BENITO RUIZ, J., Monner Diéguez, J. Reconstrucción mamaria mediante expansión tisular. Técnica personal para la reconstrucción mamaria sin intervenir la mama contralateral. Cir. Iberoam., 1994, 3: 47-49.
  • Yoon TS, Carrera A, Benito-Ruiz J, Ferreres A, Serra-Renom JM. The anatomic basis of the fourth dorsal metacarpal flap: a cadaveric dissection. J Hand Surg [Am]. 2006 May-Jun;31(5):711-6
  • Serra-Renom JM, Guisantes E, Yoon T, Benito-Ruiz J. Endoscopic breast reconstruction with intraoperative complete tissue expansion and partial detachment of the pectoralis muscle. Ann Plast Surg. 2007 Feb;58(2):126-30.
  • “Reconstrucción mamaria con colgajo TRAM”. IV Congreso Hispano-Luso de Cirugía Plástica, Reparadora y Estética. Valladolid, 15 a 18 de Junio de 1994.
  • “Reconstrucción mamaria con colgajo de recto abdominal (TRAM). XIII Congreso Nacional y Cursos de Formación de la Sociedad Española de Senología y Patología Mamaria. Lanzarote, 26 a 29 de Septiembre de 1994.
  • Reconstrucción con colgajo tram: importancia de la cicatriz abdominal. XXXI Congreso de la Sociedad Española de Cirugía Plástica, Reparadora y Estética. Madrid, 25 – 28 de Septiembre de 1996.

Si vous le souhaitez, vous pouvez fixer un rendez-vous avec l’équipe de spécialistes en reconstruction mammaire pour analyser votre cas et vous offrir la meilleure solution.

La première visite est entièrement gratuite et sans engagement.

Vous pouvez nous contacter aussi sur WhatsApp ou Viber au téléphone + 34 657 460 421.

Si vous le désirez, vous pouvez envoyer des photos pour avoir un devis approximatif. Les photos ne seront pas stockées et seront traitées dans la plus grande confidentialité. Veuillez expliquer s’il vous plait les résultats que vous désirez obtenir.

J‘ai lu et j’accepte les conditions générales d’utilisation *
Chirurgie esthétique en Espagne Antiaging Barcelone Dr Benito

Antiaging Group Barcelone

Ronda del General Mitre, 84, 08021 Barcelone, Espagne

Stations de métro plus proches: Les Tres Torres / La Bonanova

Chirurgie esthétique en Espagne Antiaging Barcelone Dr Benito
Chirurgie esthétique en Espagne Antiaging Barcelone Dr Benito

Antiaging Group Barcelone

Ronda del General Mitre, 84, 08021 Barcelone, Espagne

Stations de métro plus proches: Les Tres Torres / La Bonanova

Chirurgie esthétique en Espagne Antiaging Barcelone Dr Benito
Chirurgie esthétique en Espagne Antiaging Barcelone Dr Benito