• Correction du Syndrome de Poland en Espagne

Correction du syndrome de Poland en Espagne.

La correction du syndrome de Poland est possible grâce à une technique très avancée qui permet de recréer le contour du muscle pectoral par le moyen d’un implant sur mesure. Parfois l’implant est combiné avec des greffes de graisse du patient.

L’implant couvre et modèle le creux causé par la malformation et la greffe de graisse dissimule les bords de l’implant qui pourraient être remarqués de forme sous-cutanée.

La technique Anatomik Modelling fabrique un implant personnalisé au moyen d’une tomographie. L’implant peut être remodelé et ajusté sur place pendant la chirurgie afin que les contours se remarquent le moins possible.

De nombreux patients se déplacent en Espagne pour subir une chirurgie de correction du syndrome de Poland avec les implants 3D d’Anatomik Modelling.

Le traitement du syndrome de Poland exige la compétence d’un chirurgien très expérimenté dans ce domaine.

Correction du syndrome de Poland en Espagne. Pourquoi choisir le docteur Jesús Benito?

La clinique dirigée par le docteur Jesús Benito Ruiz est le seul centre de référence en Espagne dans l’application de la technique Anatomik Modelling.

La correction du syndrome de Poland par le moyen d’implants sur mesure est une méthode définitive et sûre pour les patients qui souffrent cette malformation.

Après plus de 20 années d’expérience, Antiaging Group Barcelone est une clinique leader en Espagne en chirurgie de correction du syndrome de Poland.

Le docteur Jesús Benito Ruiz est considéré en Espagne comme une sommité dans le domaine de la chirurgie plastique, reconstructive et esthétique.

Questions fréquentes sur la chirurgie de correction du Syndrome de Poland au moyen d’implants sur mesure ‘Anatomik Modelling’:

Le syndrome de Poland (aussi séquence de Poland ou anomalie de Poland) est une maladie rare acquise de naissance. Le syndrome de Poland est caracterisé par l’arrêt du développement partiel ou total du muscle grand pectoral sur un côté du corps. Il s’accompagne souvent d’autres anomalies des doigts du même côté du corps : syndactylie (deux doigts unis) brachydactylie (doigts plus courts) et d’autres.

Le syndrome de Poland affecte les hommes plus souvent que les femmes et le côté droit du corps plus souvent que le côté gauche.

Le syndrome de Poland peut être associé aussi à l’absence ipsilatérale (du même côté du corps) des côtes, du pli axillaire, et distorsions de l’hémithorax.

Il peut entraîner nombre de défauts du tronc ipsilatérale et de défauts de l’extremité supérieure. Parmi ces anomalies, il peut entrainer:

  • une agénésie des portions antérieures des côtes deux à cinq
  • déformation du sternum
  • absence des muscles grand dorsal dentelé antérieur,
  • absence des muscles obliques de l’abdomen externe et interne.

Les tissus de la poitrine peuvent être petits ou absents et présenter des anomalies du complexe aréole-mamelon, celui-ci pouvant être petit, légèrement pigmenté, ou déplacé vers l’aisselle.

À la différence de la femme, la chirurgie pour corriger le syndrome de Poland chez l’homme se réalise normalement après l’adolescence. Actuellement, on évite de plus en plus la transférence du muscle grand dorsal vers le pectoral. A priori ce serait une bonne option, mais cela implique le sacrifice d’un muscle sain et utile. Aussi, avec le temps, le muscle peut s’atrophier et requérir le placement d’un implant.

Dans le cas d’un homme atteint de syndrome de Poland, l’équipe de chirurgiens plastiques d’Antiaging Group Barcelone (Espagne) préconise la pose d’un implant et la greffe de graisse du patient.

L’implant recrée le contour du muscle pectoral et la greffe de graisse dissimule les bords de l’implant qui pourraient être remarqués de forme sous-cutanée.

Chez les patients dont la complexion est athlétique et maigre et ils n’ont pas suffisamment de graisse, les implants offrent un résultat très satisfaisant, surtout s’ils sont fabriqués sur mesure.

La compagnie Anatomik Modelling fabrique des implants sur mesure basés sur la difformité thoracique. L’implant couvre et modèle le creux. L’implant se pose suivant la technique du professeur Chavoin, pionnier mondialement célèbre en implants Anatomik Modelling. Il peut être remodelé et ajusté sur place pendant la chirurgie afin que les contours se remarquent le moins possible.

Les avantages de cette technique chirurgicale pour les patients atteints de syndrome de Poland sont les suivantes :

  1. Chirurgie personnalisée et individualisée en fonction de la difformité existante.
  2. Implant en silicone souple mais solide, d’un toucher semblable à celui du sternum. L’implant est définitif.
  3. Les bords de l’implant s’adaptent à l’excavation et sont couverts par la musculature.

Le principal désavantage de cet implant est le coût élevé. Cependant, il faut tenir compte que les implants Anatomik Modeling sont des implants pour la vie et ne requièrent  d’être remplacés jamais, car ils sont fabriqués en élastomère de silicone, et non en gel.

L’alternative aux implants de silicone, est la pose d’implants de pectoral de gel. L’équipe de chirurgiens plastiques d’Antiaging Group Barcelone (Espagne) a conçu une technique innovante qui assure que le pectoral operé se ressemble beaucoup au pectoral sain. Toutefois, les implants de pectoral de gel ne peuvent pas être modelés et, par conséquent, ils ne permettent pas d’individualiser le résultat. Cependant, les implants de gel sont une alternative acceptable et plus économique que les implants de silicone fabriqués sur mesure.

Chez les patients obèses, qui présentent de dépôts de graisse abdominale et dans le pectoral sain, le placement d’un implant ne satisfait pas les exigences esthétiques. Dans ces cas-là il est nécessaire aussi de réaliser une greffe de graisse du patient.

Le remodelage obtenu est total :

  • amélioration du contour de l’abdomen et des flancs
  • élimination de l’excès de tissu de l’hemithorax sain
  • comblement de l’hemithorax traité, de façon que les ombres projétés simulent parfaitement celles d’un muscle réel.

Entre 300 et 400 grammes de graisse sont injectés normalement.

Quelle que soit la technique choisie, le résultat obtenu est statique, c’est à dire, l’exercice physique ne modifie pas l’aspect du côté corrigé. Il est donc nécessaire que le patient soit équilibré à l’heure d’exercer le muscle pectoral sain.

L’équipe de chirurgiens plastiques d’Antiaging Group Barcelone (Espagne) est le seul centre de référence espagnol d’Anatomik Modelling.

L’équipe du Docteur Jesús Benito a reçu une formation sur la construction des implants 3D et les différentes techniques d’intervention (Pectus Excavatum, syndrome de Poland ou d’autres absences de muscles).

Cette chirurgie plastique doit avoir lieu seulement quand le développement corporel du patient soit fini. Il est très difficile d’obtenir une symétrie parfaite, car  la difformité entraîne l’absence de plusieurs tissus au même temps.

Oui, c’est possible. Les nouvelles technologies permettent d’améliorer les résultats chez les patients souffrant de Syndrome de Poland. Pour les patients qui ont déjà subi une opération de correction du syndrome de Poland, une des grandes avantages des prothèses Anatomik Modelling est que le prototype est fabriqué à partir d’images TC qui représentent la difformité en 3D. Jusqu’à présent la correction de la déformité ne pouvait pas être complète dans beaucoup de cas. Mais avec ces moules dévéloppés par le moyen de la conception assistée par ordinateur, la déformité se corrige parfaitement.

Chaque patient atteint de syndrome de Poland est un cas unique et spécifique, et nécessite une valorisation préalable afin de décider s’il est vraiment utile d’effectuer une réintervention et par quelle cicatrice et en dans quelle situation doit-on placer une prothèse. Pour tout cela, nous vous recommandons une visite chez l’équipe des spécialistes en chirurgie de correction de syndrome de Poland de la clinique Antiaging Group Barcelone (Espagne), afin de vous offrir la meilleure option.

Il y a des solution pour le syndrome de Poland, mais la compétence d’un chirurgien avec une grande expérience dans ce domaine est indispensable.

Chez la femme, le syndrome de Poland affecte le développement du sein et produit une asymétrie très importante. Par conséquent, il est très habituel que les patientes atteintes de syndrome de Poland soient traitées dans l’adolescence, tandis que les hommes sont traités plus tard. La chirurgie chez la femme atteinte de syndrome de Poland parvient à augmenter et l’estime de soi et l’image corporelle.

Les cas les plus simples de syndrome de Poland chez la femme peuvent être traités de façon satisfaisante avec une prothèse mammaire. Toutefois, cette option peut accentuer l’affaisement sous-claviculaire et, à cause de l’étroitesse naturelle des tissus parasternaux, l’implant peut migrer au sein de cet espace. Cela occasionne une malposition. Et c’est pour cela que les traitements adjuvants de l’implant mammaire peuvent comprendre un implant de paroi personnalisé, un lambeau TRAM ou DIEP, et/ou un déplacement du muscle grand dorsal, dont tous peuvent apporter forme et volume à la paroi déficiente supérieure. La greffe de graisse est aussi une bonne option afin de dissimuler le contour de l’implant et obtenir ainsi une meilleure symétrie chez la patiente atteinte de syndrome de Poland.

Le traitement du syndrome de Poland chez la femme diffère nettement du traitement chez l’homme à cause de la glande mammaire. Dans le cas d’une femme, il est nécessaire de reconstruir le sein. En fonction de l’atrophie existante, il peut être nécessaire d’utiliser plusieurs techniques combinées. Il convient de noter que, parfois, la  reconstruction du sein est effectuée avant la fin de la période de croissance. Une reintervention à moyen ou long terme afin de réajuster les volumes est donc fort probable.

Techniques utilisées habituellement pour corriger le syndrome de Poland chez la femme :

Prothèse et/ou extenseur. Pour une difformité légère on peut placer un implant anatomique afin de donner du volume et une forme semblables à ceux du controlatéral. Si l’asymétrie est importante, il peut être nécessaire de placer un extenseur qui permette la distension de la peau afin de créer un espace, pour le remplacer postérieurment par la prothèse définitive. Le problème et de l’extenseur et la prothèse est que les bords peuvent être perçus et donner un aspect artificiel. Pour éviter cela, parfois on combine la prothèse avec une greffe de graisse ou avec la transférence du muscle grand dorsal.

Greffes de graisse. Les greffes de graisse sont de plus en plus populaires au lieu des implants. Si l’adolescente a suffisamment de graisse, les cellules graisseuses peuvent être greffées au sein. Cette procédure garantit une grande versatilité de la forme et évite le placement d’un implant. Les implants ont une vie limitée et, par conséquent, il est fort probable qu’ils devront être remplacés au long de la vie de la femme (imaginons le cas d’un placement d’implant lorsqu’une femme a 16 ans. Si l’espérance de vie est de 85 ans, difficilement l’implant durera autant de temps). La greffe de graisse est une technique naturelle qui permet de modifier la forme du sein de façon très effective.

Transférence du muscle grand dorsal : Seule solution pour une patiente maigre dont il est nécessaire de couvrir la prothèse ou l’extenseur. Le grand avantage cette technique est qu’elle façonne la zone axillaire de manière très proche de celle qui est donée par le muscle grand pectoral. L’inconvénient est qu’un muscle est sacrifié et qu’il peut s’atrophier et perdre son volume à long terme.

Quel est le prix d’une chirurgie de correction du Syndrome de Poland au moyen d’implants sur mesure ‘Anatomik Modelling’?

Celle-ci est l’une des premières questions que nos patients posent. Tout dépend de l’état et des caractéristiques physiques du patient et de la technique utilisée pour la chirurgie. Sans connaître le patient, nous n’offrons pas de prix approximatif, puisque chaque patient est un cas différent. Néanmoins nous savons que le facteur économique est important à l’heure de prendre la décision. Pour cela, nous offrons la possibilité de convenir d’un rendez-vous dans nos installations pour une première visite gratuite et sans engagement. Le patient pourra partager avec le chirurgien tous ses doutes et préoccupations. En fonction des caractéristiques du patient, nous proposons la meilleure solution pour son cas.

Si vous le souhaitez, vous pouvez fixer un rendez-vous avec l’équipe de spécialistes en correction du syndrome de Poland pour analyser votre cas et vous offrir la meilleure solution.

La première visite est entièrement gratuite et sans engagement.

Vous pouvez nous contacter aussi sur WhatsApp ou Viber au téléphone + 34 657 460 421.

Si vous le désirez, vous pouvez envoyer des photos pour avoir un devis approximatif. Les photos ne seront pas stockées et seront traitées dans la plus grande confidentialité. Veuillez expliquer s’il vous plait les résultats que vous désirez obtenir.

J‘ai lu et j’accepte les conditions générales d’utilisation *
Chirurgie esthétique en Espagne Antiaging Barcelone Dr Benito

Antiaging Group Barcelone

Ronda del General Mitre, 84, 08021 Barcelone, Espagne

Stations de métro plus proches: Les Tres Torres / La Bonanova

Chirurgie esthétique en Espagne Antiaging Barcelone Dr Benito
Chirurgie esthétique en Espagne Antiaging Barcelone Dr Benito

Antiaging Group Barcelone

Ronda del General Mitre, 84, 08021 Barcelone, Espagne

Stations de métro plus proches: Les Tres Torres / La Bonanova

Chirurgie esthétique en Espagne Antiaging Barcelone Dr Benito
Chirurgie esthétique en Espagne Antiaging Barcelone Dr Benito